backgroundbackground

HOME > ARTISTES > J > JON SPENCER (US)

jon_spencer_fb_-_copie.jpg

ARTISTE:

JON SPENCER (US)

>

EN CONCERT:

Le lundi 05/11 à 21h30
L'Entrepôt.



BIO

SPENCER CHANTE SES TUBES! JON SPENCER l'homme de The blues explsion qui a mis les BELLBOTTOMS sur Baby driver. Le chat sauvage qui a répandu sa sauce secrète dans BOSS HOG! Le rockabilly man qui a officé dans le desperados bien lourds de HEAVY TRASH! Le putain de maitre des PUSSY GALORE! Jon spencer est de retour! Souvent imité jamais égalé. La légende originale de l'underground rock de New York revient plus sauvage encore avec 12 hits super épicés. Chacun plus puissant que l'autre. Un brassage magique entre rythm and blues et groove subversif, armé de science fiction et d'attitude industrielle, calibré pour la révolution. Un marteau sonore créé pour détruire nîmpote quelle gueule de bois post moderne. Energie, excitation, soul radioactive et émotion brute, JON SPENCER nous ouvre son coeur comme jamais auparavant. Il explore la condition humaine avec des guitares tranchantes et un sens du crooner venu de l'espace. Il pose la question et y répond "est-il possible d'égorger le monde des fake news et des idées préconçues, de l'ennui plastifié des ados simplement avec du rock'r'roll. LA REPONSE EST OUI! Voici le sérum de vérité que l'amérique et le monde attendait. Voici le début d'un voyage RNR qui ne prendra aucun prisonnier. Enregistré et mixé par Bill Skibbe au Key club de Benton Harbor. Fetauring Sam Coomes (Quais, Heatmeiser) et M. Sord (m. Sord)

SPENCER SINGS THE HITS! JON SPENCER, THE BLUES EXPLOSION MAN who put the BELLBOTTOMS on BABY DRIVER! The Top Cat who spread the Secret Sauce in BOSS HOG! The Rockabilly Right-Hook from Heavyweight Outlaws HEAVY TRASH! The Swank-Fucking Master of PUSSY GALORE! Jon Spencer is back! Often imitated, never duplicated, the original NYC underground-rock legend returns from the wilderness with twelve red-hot hits, each more powerful than the last! This is Garage Punk for Now People! A wizard's brew of rhythm & blues and subversive dance grooves, weaponized with sci-fi skronk and industrial attitude, calibrated for the Revolution, a ball-peen hammer of sound guaranteed to destroy any post-modern hangover! Pulsing with energy, clanging with excitement, and dripping with radioactive soul and raw emotion, Jon Spencer opens up his heart like never before, exploring man's modern condition with caustic guitars and outerworld crooning, asking and answering the musical question, “Is it possible to torch the cut-throat world of fake news and pre-fab, plastic-coated teen ennui with the cold hard facts of rock'n'roll?” THE ANSWER IS YES! SPENCER SINGS THE HITS! This is the truth serum America has been craving, the beginning of a rock'n'roll special counsel that takes no prisoners and puts the squares on ice! Recorded and mixed with Bill Skibbe at the Key Club in Benton Harbor, MI. Featuring the talents of Sam Coomes (Quasi, Heatmeiser) and M. Sord (M. Sord).

Jon Spencer (né Jonathan Spencer) est le chanteur du groupe Jon Spencer Blues Explosion dans lequel il joue aussi de la guitare.

Jon Spencer a commencé dans le groupe The Honeymoon Killers avant de rejoindre Pussy Galore.

En 1992, il fonde avec Russel Simmins et Judah Bauer le Jon Spencer Blues Explosion.

Il participe également au groupe de sa femme Cristina MartinezBoss Hog.

Jon Spencer a sorti trois albums avec Matt Verta-Ray (du groupe Speedball Baby) en 2005 sous le nom de Heavy Trash, plus orienté Rockabilly.

Enfin, en 2006, Jon Spencer a sorti l'album The Man Who Lives for Love avec les frères Luther et Cody Dickinson, fils du légendaire musicien de Memphis Jim Dickinson, sous le nom de Spencer Dickinson.

Jonathan Spencer est rentré dans les annales du Rock'n'Roll par ses prestations live d'une intensité inouïe, véritable bête de scène, proclamant des incantations d'une jouissance absolue : « Oh Yeah ! » et « Let's play the blues », étant les deux injonctions les plus couramment exploitées.

jon_spencer_fb_-_copie.jpg