backgroundbackground

ROCK'N GAUME

L'ACTU ROCK EN PROVINCE DE LUXEMBOURG

HOME > BLOG > DOUR 2016, LE LINEUP, PARTIE 2

Vidéos

prev next

BLOG

12/07/16

DOUR 2016, LE LINEUP, PARTIE 2

>

DANS NOTRE ARTICLE PRÉCÉDENT, NOUS VOUS AVONS FAIT PART DE NOS COUPS DE CœUR DE LA PROGRAMMATION DES TROIS PREMIERS JOURS DU DOUR FESTIVAL. A LA VEILLE DU DÉBUT DES FESTIVITÉS PASSONS AUX DEUX DERNIERS!

Deux noms à épingler sur la Last Arena pour ce premier jour du week-end Sigur Ros d'un côté, les envolées tour à tour furieuses ou mélodiques des trois islandais et Underworld, l'une des formations electro les plus emblématiques des 90s. Deux des gros rendez-vous de cette édition à ne pas manquer!

Du coté du Jupiler Dance Hall, on retiendra en particulier Odezenne, nouvelle sensation hip-hop francophone grâce notamment à des textes réfléchis (et souvent un rien dépressifs).

La Petite Maison dans la Prairie tirera une fois de plus son épigle du jeu et ce dès le début de journée avec les Scrap Dealers, du rock garage matiné de touches psychédéliques venu de la Cité Ardente. Autre coups de coeur, les londoniens de Fews viendront défendre Means, leur premier album situé quelque part entre pop indé et post-punk de bon aloi. Enfin, et non des moindres, d'autres londonien, les gentils doux-dingues de Django Django.

Sous le tente de la Cannibal Stage on retiendra particulièrement la fine équipe du Bal des Enragés et l'on s'attend à une leçon de hardcore dans les règles délivrées par les vieux de la vieille de Madball.

Pour notre seconde (et ultime) halte par la Red Bull Electropedia, on ne manquera pas Dope D.O.D. Grande messe hip-hop et dubstep en perspective que l'on prédit aussi efficace que celle de l'année dernière, déjà en terre henuyère.

Il y aura encore de belles choses au Labo pour cette avant-dernière journée. Tout d'abord, l'un de nos coups de coeur de ces derniers mois, Moaning Cities. Amateurs de sonorités psyché façon 60s et 70s et de stoner, c'est par ici que ça va se passer, au saut du lit à 14h! Deux autres immanquables qui nous démontrent que le Labo est bien l'une des scènes de premier ordre du festival pour les amateurs de rock indé de tous poils, Protomartyr et The Soft Moon, les deux formations qui se sont imposées parmi les références de la scène post-punk U.S.

Pour la dernière journée du festival, on s'installera devant la Last Arena à deux reprises. Tout d'abord en fin d'après-midi, pour le show de DJ Premier, producteur hip-hop US légendaire qui sera pour l'occasion accompagné d'un quartet. Bien plus tard dans le soirée, Boys Noize, valeur sure, efficacité garantie.

En terme d'electro, les plus courageux termineront peut-être le festival aux abords de la Jupiler Dance Hall en compagnie de Mr. Oizo.

Une seule halte du côté de la Boombox en compagnie d'Oxmo Puccino, ses textes tour à tour sensibles ou plus engagés et ses mélodies d'orfèvre.

La Petite Maison dans la Prairie aura encore toutes nos faveurs pour cette dernière journée. On n'y manquera pas Ho99o9, à prononcer "Horror", duo versant dans le rap hardcore, lorgnant vers le punk et le metal, plutôt terrifiant, à découvrir. Impossible non plus de manquer les canadiens de Suuns qui viendront défendre leur récent Hold/Still, ni Nosaj Thing et ses beats electro rêveurs, ambient et expérimentaux.

Du côté de la Cannibal Stage on s'imposera un grand-écart entre les liégeois de Cocaine Piss, leurs morceaux ultra-courts à l'énergie punk et les anglais de The Subways, habitués du festival dont on n'est pas tout à fait certain que la Cannibal soit la bonne place...

Voilà pour nos quelques coups de coeurs, hautement subjectifs. N'en reste pas moins que le mieux est d'aller faire votre propre marché parmi les 250 noms que propose le festival par ici!

pour les autres infos, voici:

* Ticket **5 jours à 150€**
* Ticket **1 jour à 50€ pour le mercredi**, **60€ les autres jours**
* Plus d'infos par ici

Enjoy!

author

Posté par Loïc Warin